DANIELLE OUIMET, COMÉDIENNE ET ANIMATRICE

Conférence 2016 : Comment profiter pleinement de ses 50 ans au lieu d’en pâtir. Oser quelque soit l’âge.

Aussi pétillante que du champagne, Danielle Ouimet séduit le public québécois depuis près d’un demi-siècle. Fille du militaire et garagiste Georges Ouimet et de Lucille Bruneau, Danielle Ouimet est l’aînée d’une famille de 4 enfants. Attirée par les projecteurs, elle suit des cours de mannequin auprès d’Élaine Bédard et commence d’abord comme hôtesse de jeux télévisés, notamment à La Poule aux Oeufs d’or. Élue Miss Province de Québec en 1966, elle donne vie, la même année, à son fils Jean-François. Deux ans plus tard, à 21 ans, elle épouse le rôle de la provocante Valérie du film de Denis Héroux, dont la popularité lancera sa carrière. Étant la première Québécoise à se dénuder au grand écran, cette fille de bonne famille, tout juste 21 printemps, est devenue presque du jour au lendemain un sex-symbol à l’échelle planétaire. Une quinzaine d’autres longs métrages suivront, comme le thriller Les lèvres rouges, le documentaire féministe Les Filles du Roi et plus récemment, en 2009, le drame Les Signes Vitaux. Première femme lectrice de nouvelles sur les ondes FM québécoises (gracieuseté de Jean-Pierre Coallier de CFGL), Danielle Ouimet deviendra un visage familier du petit écran grâce à des séries comme le Bye, ByeDominiqueL’Or du temps et son inoubliable Bla Bla Bla, qui comblera ses invités de 1993 à 2000. Animatrice, comédienne, intervieweuse et peintre à ses heures, la narratrice décrit ainsi le secret de sa longue carrière: «Être à la bonne place au bon moment !»

En raison de la situation actuelle concernant la pandémie de COVID-19, c’est avec tristesse que nous vous informons que le Salon Carrefour 50 ans + sera reporté en 2022, soit du 25 au 27 mars.